L'unité Aïda se positionne sur l’intensification et la durabilité de la production des cultures annuelles en quantité et, lorsque pertinent, en qualité, en milieu tropical particulièrement contraint. Pour cela, ses recherches visent la pleine valorisation des ressources disponibles, en mobilisant les processus écologiques qui régissent leur dynamique au sein des agrosystèmes.

Elle utilise, de façon articulée, toutes les composantes techniques et toutes les disciplines liées contribuant à cette pleine valorisation, qu’elles touchent la gestion intégrée des ressources trophiques ou celle des bio-agresseurs, incluant les variétés. Elle développe une large gamme de méthodes et outils d’évaluation pour différentes finalités, différents interlocuteurs et à différentes échelles dont la modélisation ou l’analyse de l’information spatiale.

Elle revendique, par la mobilisation de l’ingénierie agronomique, d’aller jusqu’à la proposition de systèmes innovants et d’options techniques concrètes qui pourront être co-conçus puis adaptés avec les producteurs et les acteurs locaux. Elle ambitionne de documenter de grands enjeux sociétaux et alimenter les débats liés : la sécurité alimentaire, les grands bilans agronomiques et environnementaux (carbone, eau, minéraux) et les interactions des agro-écosystèmes avec la biodiversité et le changement climatique.

                                             Vidéo : l'UR Aïda en 4 minutes ...

Culture de riz au Lac Alaotra, Madagascar © Cirad, K. Naudin
Riz pluvial sur couverture de Stylosanthes guianensis © Cirad, K. Naudin
Productrice de coton, Burkina Faso © Cirad, K. Naudin
Champ de coton © Cirad
Champ de canne en Guadeloupe © Cirad, B. Bachelier
Tiges de canne à sucre © Cirad
Système de culture multi-espèces © Cirad

Cookies de suivi acceptés